Accueil        Manuels        Fiches techniques

 

STER

 

En 1947, la société Gustav Köster (Meinerzhagen / Sauerland), produit des boîtes de constructions ferroviaires sous le nom de Köster. La fabrication des pičces est assurée par INA-Vertriebsgesellschaft Möws & Co GmbH Rheinmechanik (Duisburg-RuhrortDuisburg-Ruhrort). Malgré son originalité Köster n’eut pas le succčs escompté. En 1949, aprčs la faillite de Köster, une tentative pour relancer la fabrication échoua et en 1951 aprčs que les derničres pičces spécifiques furent utilisées, la fabrication cessa. La firme Press-, Stanz- und Ziehwerk Brachelsen-Aachene fabricant les pičces, recycla le stock de pičces standards restant (bandes, corničres, visserie…) dans un petit jeu de construction sous le nom de GLORIA.

L’ensemble ferroviaire Köster se composait de trois boîtes principales N°80, N°81 et N°82.

La boîte N°80 permettait la construction de cinq wagons ŕ l’échelle 0 et d’une locomotive électrique sans moteur. Le manuel proposait 11 modčles de wagons de marchandises. Il semble que cette boîte a pu ętre dissocié en quatre petites boîtes 80-1, 80-2, 80-3 et 80-4.

 

 

 

 

 

La boîte N°81 permet de construire des rails droits et courbes pour réaliser un circuit ovale : quatre rails droits et 12 rails courbes avec rail central électrifié en laiton. Ces rails, de bonne qualité sont toutefois peu pratiques car il n’y a pas de systčme d’éclisses et chaque tronçon doit ętre boulonné au précédent ce qui rend la construction du circuit trčs fastidieuse. Aucun autre élément n’est prévu sur ce réseau, pas d’aiguillage, pas de croisement, pas de buttoir… etc…

 

 

 

 

 

La boîte N°82 contenait le moteur 20 volts pour animer la locomotives, un transformateur 20 volts alternatif et les pičces spécifiques pour achever le montage du moteur dans la loco. Le moteur n’avait pas de levier d’inversion de marche, mais si l’on utilise un transfo ŕ courant continu, on peut facilement ajouter un pont de quatre diodes pour faire un renversement de marche ; chose impensable en 1947 oů le pont de diodes aurait nécessité au moins trois wagons pour le contenir.

 

 

Pendant cette courte période, 1947-1950 il y eu deux périodes qu’il est bien difficile de dissocier. Une période nickelée et une période laquée vert et marron. Indépendamment des pičces, les boîtes présentent aussi deux types d’illustration.

 

 

 

  

 

 

Fiches Techniques

 

Nom       : KÖSTER

Période  :  1948 - 1950

Pays       :  Allemagne

Type      :  Spécialisé dans la construction de matériel ferroviaire

Fabriqué par : Gustav Köster G.m.b.H.(Meinerzhagen prčs de Düsseldorf)

Diamčtre des axes       :   2,75 mm

Diamčtre des trous       2,85 mm

Espacement des trous : 6 mm

Visserie :  2,5 x 45

Boîtes disponibles : N°80, 81 & 82

Différentes pičces : 55

Couleurs : Nickelé et/ou Vert et Marron

Moteurs  : électrique 20 volts

 

 

Nom       :  GLORIA

Période  : 1946- ŕ 1951+/-

Pays       :  Allemagne

Type      :  Jeu meccanoďde non compatible

Fabriqué par :  Press-, Stanz- und Ziehwerk Brachelsen-Aachene

Diamčtre des axes       :   2,75 mm

Diamčtre des trous      :   2,85 mm

Espacement des trous :   6 mm

Visserie :  2,5 x 45

Boîtes disponibles : seule la boîte N°1 est connues

Différentes pičces :  32

Couleurs : Acier nickelé

Moteurs  : non

 

Accueil      Manuels     Début